5 Mauvaises Habitudes qui Pourraient être En train de Nuire à vos Profits

5 Mauvaises Habitudes qui Pourraient être En train de Nuire à vos Profits

feature

En ce moment, votre boutique de e-commerce pourrait faire les frais de 5 « tueurs de ventes » dont vous ignorez l’existence. Heureusement, la littérature est riche dans le domaine de l’expérience utilisateur et du suivi oculaire, et aujourd’hui nous vous proposons ces études instructives en langage de tous les jours afin de vous permettre d’incorporer leurs résultats au design et à l’interface de votre site.

Vous verrez à quel point des aspects de votre site qui semblent mineurs peuvent être cruciaux pour la performance de votre affaire. Plongeons-nous dans ces recherches en commençant par le problème #1 de votre boutique en ligne :

1. Pas de Mise en Valeur des Titres

De nombreuses personnes font cette erreur. Je pense que beaucoup d’entre eux ont le sentiment que les titres font trop « commerciaux » et n’auront pas l’effet attendu.  Selon les données de l’étude Eyetrack III, le titre est la chose la plus vue sur n’importe quelle page, même plus que les images tape à l’œil. Voici quelques statistiques intéressantes sur le pouvoir des titres :

  • Les titres attirent l’attention des gens immédiatement, et sont plus efficaces –de loin- que les images.
  • Les gens ne parcourent que les tout premiers mots d’un titre avant de choisir s’ils restent ou non sur la page.
  • Votre titre a approximativement ~1 seconde pour capter l’attention du lecteur avant d’être ignoré.

Pourquoi c’est important : Vous perdez des ventes si les principales pages de votre site ne mettent pas l’accent sur le titre pour dire aux clients exactement de quoi parle la page. Cela doit être systématique, en commençant en premier lieu par votre page d’accueil :

Il vous faut également mettre des titres clairs et concis sur les autres pages critiques : la page « à propos », la FAQ, la page de contact… Toutes devraient avoir un titre efficace pour diffuser clairement votre message.

Regardez cet exemple sur la page « à propos » de Help Scout :

Des clients potentiels devraient comprendre directement l’objet de la page. Vous n’avez que très peu de temps avant de perdre leur intérêt et donc une vente, alors allez droit au but avec un grand titre.

2. Un Site qui Charge Lentement

Vous l’avez probablement déjà entendu, un site lent n’est pas bon pour les ventes car les gens sont impatients. Mais savez-vous vraiment jusqu’où va cet effet ? La plupart des discussions que l’on peut lire sur la vitesse des sites sont anecdotiques, mais aujourd’hui vous allez découvrir des recherches qui révèlent une étonnante vérité sur l’importance que revêt la vitesse d’un site. Selon cette étude menée par l’équipe de Microsoft Bing, la vitesse de chargement d’une page est un facteur essentiel dans un grand nombre de statistiques :

… une augmentation de moins de 2 secondes du temps de réponse d’une page réduit la satisfaction de l’utilisateur de 3,8%, fait baisser le revenu par utilisateur de 4,3% et réduit le nombre de clics de 4,3%.

Les utilisateurs sont vraiment impatients, et votre punition pour un site long à charger ne sera pas des plaintes dans votre boite mail mais des ventes perdues auprès de personnes qui considèrent que ce que vous vendez ne vaut pas la peine d’attendre.

classe les pages en fonction de leur vitesse

Si vous prenez également en considération le fait que Google classe les pages en fonction de leur vitesse, vous êtes face à une incitation très forte à avoir un site vraiment rapide si vous souhaitez que votre entreprise joue dans la cour des grands. La bonne nouvelle pour les boutiques de e-commerce qui utilisent des solutions comme Shopify est que la vitesse est prise au sérieux et que votre boutique en ligne est susceptible d’être très rapide.

3. Typographie Illisible et Espacement

Ce point peut passer pour du chipotage mais il n’en est rien. Une très bonne typographie fait beaucoup pour avoir une expérience utilisateur fluide, et si la votre n’est pas correctement paramétrée vous allez perdre des clients. Selon cette étude sur la lisibilité, la typographie est l’un des éléments qui influence le plus la compréhension de la lecture des textes sur internet. L’étude révèle comment des marges étroites aident les gens à lire plus vite, mais aussi que cela réduit fortement leur compréhension du texte lu.

Mais les problèmes ne s’arrêtent pas là. De nombreuses autres études montrent que les utilisateurs ont aussi peu de patience à l’égard d’une mauvaise typographie qu’ils en ont pour un site lent. S’ils n’aiment pas l’apparence de votre contenu, ils ne vous le feront pas savoir, ils s’en iront tout simplement. Je ne suis pas un maître en typographie, mais mon ami Rafal Tomal, designer en chef de Copyblogger Media, l’est indéniablement et donne les trois conseils suivants pour améliorer la typographie :

A. Améliorez les Marges

En lien direct avec la première étude, Rafal recommande d’améliorer les marges et la hauteur des lignes sur toutes les pages qui contiennent du texte, en ajoutant un espace vide aussi bien entre les lignes qu’autour.

B. Améliorez le Contraste

Même si le gris sur gris peut sembler raffiné, cela fait fuir vos clients. Comme toute autre combinaison de couleurs difficile à lire sur une page. Les couleurs les plus faciles à lire ? Le bon vieux texte noir sur un fond blanc. Ce n’est peut-être pas original mais ça donne des résultats.

C. Plus de Retours à la Ligne

Une fois encore, la recommandation de Rafal est en ligne avec les recherches (sur les titres), car il encourage les webmasters et designers à inclure plus de retours à la ligne et de mieux utiliser les titres et sous-titre pour rendre le contenu plus accessible.

Toutes les images viennent du blog de Rafal.

4. Pas de Mise en Page Fondée sur les Schémas de Lecture

La façon dont nous lisons dicte notre façon de naviguer sur un site, car bien souvent une majorité des sites consiste en un contenu écrit. Vous avez probablement vu l’étude sur le suivi oculaire qui a révélé notre tendance à naviguer en suivant un schéma en F :

Ce résultat a été démontré pour toutes sortes de page, d'articles de blogs aux résultats de moteurs de recherche, nous avons tendance à privilégier une lecture selon un schéma en F, qui favorise la partie gauche de l’écran. Cela est essentiellement du à nos schémas de lecture, et les résultats ne s’arrêtent pas là. Selon une autre étude, de nombreux utilisateurs d’internet consacrent l’essentiel de leur attention au côté gauche d’une page web — jusqu’à 69% de leur temps.

Si votre site a une interface avec laquelle les clients vont régulièrement interagir, c’est une étude importante à garder à l’esprit lorsque vous faites des tests fractionnés des différents éléments de votre site.

Note importante : l’étude a montré que l’inverse est vrai pour les utilisateurs qui lisent dans une langue qui s’écrit de droite à gauche. Cela montre que nous avons réellement tendance à naviguer sur les pages en fonction de nos schémas de lecture, mais souligne également le fait qu’il faut prendre votre lectorat en considération lorsque vous analysez ces études.

5. Une Navigation Confuse

La navigation est une des choses que vous devez absolument optimiser, dans la mesure où c’est probablement la première chose que cherchera un utilisateur après avoir vu votre titre. Cependant, certaines entreprises semblent incapables d’avoir une bonne navigation et finissent par la mettre au mauvais endroit, la rendant trop généraliste pour être comprise, ou incluant beaucoup trop d’exemples. Voyez plutôt :

Selon ce test qui concerne le design de site, plus de 70% des utilisateurs ont choisi de cliquer sur un lien plutôt que de faire une recherche. Cela est cohérent avec une autre étude qui montre que les utilisateurs utilisent généralement une recherche seulement lorsqu’ils ne trouvent pas ce qu’ils cherchent, ce qui signifie que vous ne devez pas compter sur l’outil de recherche.

Assurez-vous que la navigation de votre site est à un endroit où les gens s’attendent à la voir, qu’elle est logique et qu’elle indique clairement où mène chaque lien, et qu’elle comporte suffisamment de liens pour naviguer vers les parties importantes de votre site sans toutefois être surchargée.

Qu’avez-vous pensé de ces études ? Donnez-nous votre avis dans les commentaires ci-dessous !


De Gregory Ciotti, spécialiste de la stratégie marketing sur Help Scout, le logiciel de support e-mail  invisible pour les entrepreneurs. 

Sujets:

2 commentaires

  • Olivier
    Olivier
    January 03 2015, 01:56PM

    Vos analysent sont précieuses, elles me serviront pour sur, lors de la réalisation de mon tout premier e-commerce.

    Merci l’équipe de Shopify !

  • casasophie
    casasophie
    June 23 2015, 04:40AM

    merci merci merci !
    je commence à peine à vouloir faire un petit site marchand et vos infos me sont très précieuses !

Laisser un commentaire ...

Démarrez votre essai gratuit de 14 jours dès aujourd’hui !