5 types de microcontenu visuel pour promouvoir votre site e-commerce

5 types de microcontenu visuel pour promouvoir votre site e-commerce

5 types de microcontenu visuel pour promouvoir votre site e-commerce

Le terme microcontenu était initialement employé dans le contexte de l’expérience utilisateur. Selon Jakob Nielsen, le microcontenu est un contenu concis employé pour « décrire une publication ou un article de blog très élaboré, ajouter de la clarté à une interface, ou encourager un comportement désiré. »

Cependant, en dehors de l’expérience utilisateur, le microcontenu en marketing fait généralement référence aux éléments de contenu courts, facilement consommables et indépendants.

La plupart des internautes immergés dans le monde digital sont constamment bombardés de microcontenu : publications sociales, courtes vidéos Twitter, citations, images GIF amusantes, etc. Nous avons tous déjà créé du microcontenu à un moment donné également : Histoires Instagram, tweets, mises à jour de statut Facebook, vidéos Vine, et ainsi de suite.

Il est bien connu que l’e-commerce prospère en partie grâce à ce type de contenu, surtout lorsqu’il est visuel. Selon les recherches, un contenu visuel peut être compris en 1/10e de seconde ; tandis que la lecture de 200-250 mots d’un texte prend en moyenne 60 secondes. Dans le monde concurrentiel de la vente en ligne, l’information visuelle peut être un avantage considérable pour capter l’attention des consommateurs.

Mais, lorsqu’il s’agit d’information visualisée, il existe de nombreux autres types de microcontenu visuel mis à part les images et les courtes vidéos.

Pourquoi le microcontenu visuel ?

Le microcontenu présente autant de défis que d’opportunités. Bien qu’il donne l’occasion aux marketeurs de créer du contenu engageant sans beaucoup d’efforts ni budget de production important, une concurrence acharnée découle de sa faible barrière à l’entrée.

Pour réussir à se démarquer dans le monde surpeuplé du microcontenu, les marketeurs doivent faire preuve de grande créativité au moment de choisir quoi créer. 

Vous devriez considérer l’emploi du microcontenu visuel si :

  • Vous en avez assez de créer les mêmes vieilles publications sociales qui suscitent de moins en moins d’engagement.
  • Vous ne disposez pas d’assez de budget pour promouvoir vos vidéos sur Facebook.
  • Vous possédez une expertise dans une niche de produits unique, mais que le risque de ne pas réussir à engager votre audience cible avec un contenu présenté de façon traditionnelle vous préoccupe.

Cela dit, examinons certains formats innovants de microcontenu visuel pouvant être testés gratuitement ou sans grand investissement :

1. Contenu explicatif visuel

Que vous vendiez des produits cosmétiques ou des accessoires digitaux sur votre site e-commerce, vous facilitez le quotidien de vos clients. Mais, la valeur de ce que vous offrez va au-delà des produits en eux-mêmes. Au moment de présenter votre solution, pensez à l’expérience vécue par le consommateur dans sa totalité, du moment où il prend conscience du problème, au moment où il se réjouit d’avoir trouvé la solution.

C’est pourquoi le contenu explicatif est tellement apprécié dans les niches de produits. Les gens recherchent constamment des solutions. Le fait d’éclairer les consommateurs sur un sujet donné présente plus d’un avantage ; cela peut leur permettre :

  • De choisir un produit
  • D’apprendre à utiliser un produit
  • D’apprendre à se servir de vos produits en conjonction avec d’autres articles pour améliorer leur quotidien
  • Et ainsi de suite.

Un petit guide visuel pour choisir les bonnes lunettes de soleil en fonction de la forme du visage. (Source)

Dans l’exemple ci-dessus, un petit guide très intéressant explique tout ce qu’il faut savoir pour choisir les bonnes lunettes de soleil.

Pour créer un guide visuel engageant, vous devez avant tout comprendre les besoins non satisfaits de vos clients. Dans ce cas, des consommateurs ayant des formes de visage différentes nécessitent des lunettes de soleil adaptées à leur morphologie faciale, mais très peu d’entre eux disposent des informations requises pour réaliser le bon choix.

En comblant le vide existant entre un consommateur lambda et un consommateur très informé, vous aidez vos clients à aller de l’avant dans leur expérience d’achat.

Quand s’en servir : Au début de l’expérience du consommateur, lorsque celui-ci prend conscience du problème et commence à rechercher une solution.

Comment créer ce type de microcontenu : Identifiez les domaines où les consommateurs manquent de connaissances au sujet de votre niche et de votre produit, et engagez un illustrateur pour créer une histoire visuelle détaillant la solution. Vous pouvez en contacter sur Fiverr.

2. Statistiques accrocheuses

Si vous souhaitez prôner les avantages de votre produit, rien n’est plus persuasif que la mise en avant de statistiques soutenues par des études. Il est facile de persuader le cerveau par des nombres ; puisqu’ils engagent la logique. Aussi, des points de données concrets se retiennent plus aisément que des paragraphes de texte.

En outre, en combinant nombres et éléments visuels intéressants, la probabilité que votre audience cible retienne les faits mis en avant grimpe en flèche. La clé consiste à présenter ces statistiques intéressantes de façon directe et simple afin de capter l’attention et démarrer une conversation ; et non de vous en servir comme éléments de contenu principaux. Au lieu de présenter des statistiques en masse, chose qui ne fera que distraire votre public, tentez d’uniquement mettre en avant quelques points de données très intéressants.

Il est difficile de ne pas être convaincu des avantages des graines de chia. (Source)

Dans l’exemple ci-dessus, on constate bien qu’il est facile de comprendre et de retenir les avantages des graines de chia. La clé consiste à trouver des points de données fiables soutenant vos allégations. Pour un meilleur effet de mise en récit, utilisez avant tout des statistiques peu connues ou ne contredisant pas la sagesse populaire.

En ce qui concerne le design, utilisez une palette de couleurs minimaliste et beaucoup d’espace blanc afin que les points de données ne puissent être ignorés. En combinant données frappantes et design impactant, le potentiel est infini.

Quand s’en servir : Au moment de la prise de conscience des consommateurs, lorsque ces derniers sont conscients de l’existence d’une solution, mais qu’ils ne connaissent pas encore les bénéfices de vos produits ; ou durant l’étape de sélection, lorsque les consommateurs choisissent entre plusieurs marques.

Comment créer ce type de microcontenu : Explorez exhaustivement votre niche de produits pour trouver des statistiques intéressantes à mettre en avant. Vous pouvez réduire les coûts de design en utilisant des outils de création d’infographies gratuits disposant de modèles professionnels pour la conception de mini-infographies.

3. Tables périodiques créatives

Les tables périodiques constituent le meilleur moyen de démontrer votre expertise dans un domaine donné.

Actuellement, il n’y a que très peu d’e-commerçants qui savent utiliser judicieusement ce type de microcontenu ; une raison de plus pour s’y intéresser et tenter de le maîtriser.

La table périodique fut initialement créée pour regrouper et afficher les éléments chimiques en fonction de leurs propriétés. Constituée de lignes et de colonnes de couleurs différentes, son système de grille est idéal pour regrouper des éléments disposant de propriétés similaires. Dans un contexte e-commerce, vous pouvez utiliser ce type de microcontenu pour établir votre autorité dans votre niche en classifiant les produits qui intéressent vos clients potentiels ; en les aidant ainsi à prendre des décisions d’achat éclairées.

Une table périodique des variétés de cafés comme celle-ci est un guide de consommation indémodable. (Source)

Dans l’exemple ci-dessus, les membres de l’équipe de Coffee Co-Mission ont créé une table périodique regroupant toutes les différentes variétés de cafés ; et servant également de guide instructif destiné à aider les consommateurs à prendre des décisions d’achat informées.

Bien que la création de ce type de contenu puisse nécessiter du temps et une bonne dose de recherche, une fois créé, il sera considéré comme indémodable et jouira d’une durée de vie infinie. Vous pourrez le conserver indéfiniment dans votre portefeuille d’éléments de contenu destinés à engendrer des ventes.

Quand s’en servir : À l’étape de prise de conscience des consommateurs, qui n’auront donc à ce stade jamais encore entendu parler de vous ; ou à l’étape de promotion pour gagner la confiance des clients et les fidéliser.

Comment créer ce type de microcontenu : L’étape de recherche est essentielle à la création d’une table périodique. Assurez-vous de trouver des sources d’information fiables pour ne pas nuire à la crédibilité de votre marque. Dernière chose, il n’est pas indispensable d’engager un designer pour ajouter des couleurs à votre table.

4. Diagrammes de Venn divertissants

Inventés initialement pour représenter les relations logiques entre différents concepts, les diagrammes de Venn sont surtout utilisés dans des contextes scientifiques ; vous pourriez donc supposer qu’ils ne servent pas à divertir.

Il est toutefois possible d’injecter une bonne dose d’humour dans ce format visuel plutôt rigide.

L’humour est universellement reconnu pour être un outil désarmant lorsqu’il s’agit de socialiser ou de gagner la confiance de quelqu’un. Un diagramme de Venn amusant peut divertir votre audience et vous permettre de créer une relation authentique avec les consommateurs.

Lorsqu’il s’agit de créer vos propres diagrammes de Venn, il existe plusieurs types de diagrammes parmi lesquels choisir. Au-delà des diagrammes de Venn conventionnels à deux cercles comme celui présenté ci-dessous, vous pouvez utiliser des diagrammes multicouches ou en forme d’étoile pour illustrer des relations plus complexes.

Les diagrammes de Venn peuvent être très divertissants.

L’exemple ci-dessous représente un diagramme de Venn qui joue sur les mots (« Hippo » d’Hippopotame + « Crates » qui signifie caisses en français = « Hippocrates »). La simplicité des diagrammes de Venn vous permet d’afficher les variables qui vous intéressent de plusieurs façons créatives. Vous pouvez également vous en servir pour représenter des idées plus complexes, expliquer les relations entre les différentes parties et le tout, ou présenter vos arguments.

Quand s’en servir : À l’étape de prise de conscience des consommateurs, lorsque vous travaillez à faire connaître votre marque dans votre niche en créant du contenu mémorable.

Comment créer ce type de microcontenu : Un diagramme de Venn réussi se doit de posséder un excellent concept. Le contenu doit être simple et concis ; c’est l’idée globale qu’il faut veiller à mettre en valeur. Vous pouvez en créer en utilisant les Outils Microsoft Office. Il existe également de nombreux modèles gratuits pour un style plus travaillé.

5. Cartes de tendances ou cartes thématiques

Dans le monde e-commerce globalisé d’aujourd’hui, les produits sont sourcés, fabriqués et expédiés dans le monde entier. D’innombrables données géographiques relatives à l’industrie e-commerce peuvent être utilisées par les marketeurs ; données relatives à la distribution des produits, aux différences régionales, à l’emplacement des clients, et plus encore.

Pour mettre en avant ces tendances géographiques de façon visuellement attrayante, rien de mieux qu’une carte de tendances ou thématique. Les cartes de ce type peuvent vous aider à illustrer des tendances intéressantes à travers les régions. Par exemple, des couleurs sont utilisées sur les cartes choroplèthes pour encoder différents types de données qualitatives, tandis que des points de densité sont utilisés sur les cartes de points pour représenter l’ampleur d’un événement suivi. 

Une carte mémorable et très instructive au sujet des hotdogs à travers les États-Unis. (Source)

Dans la carte de localisation affichée ci-dessus, le fait de présenter le hotdog emblématique de chaque État des États-Unis permet de raconter une histoire de façon claire et visuellement attrayante. Pensez aux types de données géographiques dont vous disposez ou auxquelles vous avez accès, et à la façon dont elles peuvent informer ou intéresser vos clients. Il pourrait s’agir de données géographiques concernant votre produit, de tendances d’achat saisonnières, etc.

Quand s’en servir : À l’étape de prise de conscience pour éduquer les clients potentiels au sujet de votre produit, ou lors de l’étape de promotion pour générer un engagement constant de la part des clients existants.

Comment créer ce type de microcontenu : La création de ce type de microcontenu visuel nécessite des compétences de design visuel plus avancées. Heureusement, il existe de nombreux services dont vous pouvez vous servir. Tableau Public est un outil gratuit destiné à la création de contenu visuel sophistiqué — bien qu’apprendre à l’utiliser requiert du temps. Si vous recherchez une alternative simple et conviviale, essayez des modèles de cartes préréalisées où vous n’aurez qu’à insérer vos données.

Conclusion

Le fait d’innover peut garantir votre survie dans le monde e-commerce concurrentiel d’aujourd’hui. Heureusement, les e-commerçants peuvent tester l’impact de plusieurs types de microcontenu visuel sans grand investissement. Une réflexion créative est toutefois requise : une approche innovante pour aborder le contenu centré sur le consommateur.

Utilisez-vous un type de microcontenu efficace ? Avez-vous découvert d’autres types de microcontenu visuel innovants adaptés aux sites e-commerce ? Partagez votre expérience dans les commentaires !

Crédit image de bannière (boucles d’oreilles en forme d’éléphant) : Burst.

Sujets:

Démarrez votre essai gratuit de 14 jours dès aujourd’hui !