Qui est l’entrepreneur d’aujourd’hui et comment en devenir un ?

Qui est l’entrepreneur d’aujourd’hui et comment en devenir un ?

 Comment devenir entrepreneur

Mon père est entrepreneur.  

En 1990, il a créé sa propre entreprise de réparation et de vente de pièces automobiles.

Il a pris des risques, traversé des périodes d'incertitude et de stress, et a été forcé de prendre un deuxième emploi pour soutenir à la fois sa famille et son entreprise. Il a développé sa clientèle, embauché d'autres mécaniciens, vendu des services (réparation automobile) ainsi que des produits (pièces automobiles) ; et a fini par créer son propre succès.

Si vous lui demandez ce qu'il fait pour gagner sa vie, il ne vous répondra pas qu'il est entrepreneur. Il vous dira qu’il « répare des voitures ».

Si vous discutez avec lui à propos du fait d’être son propre patron, voici ce qu’il vous dira : « Lorsque vous possédez votre propre entreprise, vous n'êtes pas le patron. Vous êtes un employé. » 

Mais à mes yeux, c’est un véritable entrepreneur, du moins, selon la définition qui ressort d’une recherche rapide sur Google :

Un entrepreneur est une personne qui organise et exploite une ou plusieurs entreprises, en prenant des risques financiers supérieurs à la moyenne pour le faire.

Tout comme mon père, de nombreux propriétaires de petites entreprises ne se considèrent pas comme de véritables « entrepreneurs ». Néanmoins, vous connaissez probablement quelqu'un qui porte ce titre avec fierté.

Il y a des gens qui ne considèrent pas les entrepreneurs à temps partiel comme de véritables « entrepreneurs ». J'ai également entendu dire qu’un entrepreneur est tout individu qui réussit à monter une entreprise, quelle que soit sa taille. Et n'oublions pas les employés à l’esprit entreprenant, qui sont très convoités par les entreprises, même s’ils ne gèrent pas leur propre activité.

Mais, peut-on considérer un travailleur indépendant comme un entrepreneur ? Qu'en est-il d'un chauffeur travaillant chez Uber à plein temps ? Qu’en est-il de quelqu'un qui exploite un stand au marché ? Où faut-il placer la frontière, au cas où il y en aurait une ?

Ces nombreuses définitions et interprétations, associées à toutes les nouvelles approches que les gens suivent pour gagner de l’argent selon leurs propres conditions, soulèvent la question suivante : Qui est l'entrepreneur d'aujourd'hui ?

Qui doit-on considérer comme un véritable « entrepreneur » ?

Entrepreneur illustration

Selon les données du Bureau du recensement américain (Census Bureau), de 1978 à 2012, une baisse de plus de 44 % du nombre total de nouvelles entreprises créées aux États-Unis a été enregistrée — une tendance qui a été interprétée comme un déclin de l'entrepreneuriat.

Malgré cela, les gens accordent toujours beaucoup d’importance à l’entrepreneuriat, selon Google Trends.

Google Trends

Un rapport de l’Observatoire mondial de l'entrepreneuriat datant de 2015 a révélé que 66 % des adultes sondés dans le monde entier considèrent l’entrepreneuriat comme un bon choix de carrière ; et la moitié de ceux ayant l'âge de travailler estiment avoir les capacités nécessaires à la création d’une entreprise.

Cela est probablement dû à l’évolution de la notion d’entrepreneur, qui englobe aujourd’hui de nouvelles formes d'entrepreneuriat ; de l'entrepreneuriat à temps partiel à « l'infopreneuriat » ; ce qui met surtout en avant l'attitude proactive envers la création de valeur, qui à son tour, permet de générer du revenu.

Je me suis donc entretenu avec plus de 25 « entrepreneurs » de tous types ; des travailleurs autonomes et fondateurs de startups technologiques, aux propriétaires de magasins physiques et créateurs de produits ; afin de recueillir plusieurs points de vue sur la signification de la notion d’entrepreneur.

Voici quelques-unes des réponses que j'ai recueillies :

« Un entrepreneur est quelqu'un qui préfère vivre dans l’incertitude totale plutôt que de mener une vie prévisible, et qui se fait confiance avant qu’aucune autre personne ne le fasse. »

Drew Downs, cofondateur de Nuvango

« Un entrepreneur est quelqu'un qui a pris la décision consciente d’être libre. Cette liberté ne s’acquiert pas facilement, car il n’est pas facile de devenir entrepreneur ; mais une telle décision peut complètement changer votre vie. Beaucoup de personnes passent plusieurs années de leur vie à construire le rêve ou à suivre les instructions de quelqu'un d'autre. En tant qu’entrepreneurs, nous choisissons de travailler dans des domaines qui nous passionnent, nous motivent, et qui ont un grand impact sur la société. En tant qu’entrepreneurs, nous avons l’occasion de passer plus de temps avec notre famille, de partir en vacances au moment qui nous convient, et de nous entourer des personnes de notre choix. »

John Lee Dumas, animateur du podcast Entrepreneur on Fire

« Un entrepreneur est une personne qui désire apporter un changement — soit à une industrie, soit au monde. Un entrepreneur est quelqu’un qui est prêt à prendre des risques financiers, qui préfère toujours la croissance au bénéfice, et qui est très optimiste. Il n’a jamais été aussi facile de devenir entrepreneur — vous n’avez pas besoin d’un diplôme en informatique pour créer un produit ou un service en ligne. La réussite d’un entrepreneur est donc étroitement liée à sa capacité à mettre en œuvre des idées et à persévérer. »

Yoav Schwartz, cofondateur de Uberflip 

« Un entrepreneur prend des risques et cherche à combler un manque selon ses propres conditions. Un entrepreneur n’est pas seulement quelqu’un de très perspicace ; c’est quelqu’un qui crée son entreprise, la propulse, et la gère. J’ai été pendant longtemps hésitante à me considérer comme une entrepreneuse, car je pensais qu’il était indispensable de posséder un MBA de Harvard ; je me trompais complètement. Les entrepreneurs perturbent et sont débrouillards ; ils sont très créatifs et indisciplinés ; ils pensent de façon stratégique et persévèrent. Parfois, ce sont de mauvais étudiants et de mauvais employés. »

Terri Trespicio, rédactrice, conférencière professionnelle

« Un entrepreneur est quelqu’un qui dispose d’un modèle d’entreprise rentable et qui est en mesure de servir un public de façon durable. »

Felix Thea, propriétaire de TrafficAndSales.com 

Mis à part les aspects liés au risque, à la création de valeur et à l’esprit de rébellion qui étaient récurrents, les réponses que j’ai obtenues variaient en fonction de chaque personne et de chaque entreprise.

La définition de l'entrepreneuriat semble avoir évolué, probablement en raison des deux facteurs suivants :

  1. Grâce aux avancées technologiques, il n’a jamais été aussi facile de devenir entrepreneur.
  2. Les options relatives à la création d’entreprise se sont multipliées, et sont aujourd’hui plus nombreuses qu’elles ne l’ont jamais été.

Comment la technologie a changé l’entrepreneuriat

Une enquête réalisée auprès des lecteurs de Inc.com en 2015 a mis en évidence quelques-uns des plus grands défis perçus par les aspirants entrepreneurs. Voici certaines de leurs réponses :

  • « Je ne pense pas être en mesure de lever suffisamment de capital ».
  • « Je n’ai pas d’idée ». 
  • « Je me sens découragé par le pourcentage élevé d’entreprises qui échouent ».
  • « Je ne possède pas les compétences requises ».
  • « J’ai des doutes quant à ma capacité à concilier vie professionnelle et vie personnelle ».
  • « Les réglementations et les impôts me préoccupent ».
  • « La concurrence est trop rude ».
  • « Je ne pense pas pouvoir engager des personnes possédant les compétences dont je suis à la recherche ».

Mais, plusieurs de ces préoccupations au sujet de l’entrepreneuriat sont selon moi des « peurs héritées » ; des craintes qui ne sont plus valides en raison des avancées technologiques et des plateformes qui permettent maintenant de lancer des projets très simplement.

L’impact positif de la technologie sur l’entrepreneuriat au cours des dernières années

Au cours des 20 dernières années, nous avons assisté à l’émergence de nouveaux logiciels, outils et plateformes qui éliminent les craintes et points de douleurs associés à la création et à la gestion d’une entreprise. En outre, l’émergence des réseaux sociaux et des moteurs de recherche a donné lieu à l’apparition d’innombrables nouvelles opportunités.

Technologie et entrepreneuriat

Comment la technologie a permis de créer davantage d’entrepreneurs :

  • Quickbooks a permis aux propriétaires de petites entreprises de facilement gérer leur comptabilité.
  • Alibaba a permis aux entrepreneurs souhaitant vendre des produits de nouer des partenariats avec des fournisseurs.
  • MailChimp a permis aux entrepreneurs de tirer parti du marketing par e-mail, à des prix raisonnables.
  • Shopify a permis aux entrepreneurs de créer et de gérer une boutique en ligne plus facilement pour vendre toutes sortes de produits ; et ce, sans aucune connaissance en codage.
  • Dropbox a facilité le partage de fichiers pour permettre une collaboration sécurisée et mieux optimisée.
  • Grâce à Kickstarter, il est plus facile de tirer parti du financement communautaire pour donner vie à son projet en réduisant les risques financiers.
  • Buffer a permis de fluidifier la programmation de la publication de contenu à travers plusieurs profils de réseaux sociaux.
  • Grâce à Fiverr, des ressources humaines et talents peuvent facilement être recrutés.
  • Zapier a permis aux entrepreneurs d’intégrer des technologies destinées à l’automatisation des flux de travail sans faire appel à un développeur.
  • Shopify permet aussi aux entrepreneurs de concevoir les éléments de contenu visuel dont ils ont besoin pour leurs différents projets.
  • Kit a créé un « employé virtuel » pour faciliter certaines tâches liées à la gestion d’entreprise.

Les sociétés de ce type ayant eu un impact positif sur l’entrepreneuriat ont créé un monde où les entreprises ne doivent pas nécessairement avoir une présence physique ; où les entreprises peuvent être démarrées en ligne à partir d’un ordinateur portable, d’un téléphone portable, depuis un café ; et où des « employés virtuels » situés dans tous les coins du monde peuvent être recrutés en ligne.

Comment les gens deviennent aujourd’hui des entrepreneurs

Sachant que l’entrepreneuriat à temps partiel a rapidement gagné en popularité de nos jours, il n’est plus indispensable de quitter son emploi principal pour démarrer son entreprise.

Plusieurs propriétaires de boutiques Shopify gèrent leur activité à temps partiel, durant les soirées ou pendant les weekends ; et choisissent de s’y consacrer à temps plein s’ils en voient la nécessité. Certains d’entre eux maintiennent une présence en ligne uniquement, tandis que d’autres ont également ouvert des commerces physiques.

Il est possible aujourd’hui d’exploiter des entreprises sous différentes formes, et les gens choisissent naturellement l’option qui leur semble la plus adaptée à leur situation.

Voici certaines des raisons principales qui poussent les gens à monter leur entreprise et quelques-unes des approches les plus populaires pour se lancer dans l’entrepreneuriat ; inspirez-vous-en !

Vous pouvez :

Vendre des produits qui fournissent de la valeur

Plusieurs entrepreneurs identifient une opportunité et réussissent à en tirer parti. S’il y a de la demande, ils se concentrent rapidement sur l’acquisition du stock. Le fait d’être passionné par le produit peut être bénéfique, mais ce n’est en aucun cas indispensable.

Vous devez cependant avoir un esprit compétitif, être passionné par les affaires et être capable de créer des systèmes qui fournissent de la valeur. Vous pouvez lancer votre activité à mi-temps, ou vous y consacrer à temps plein.

Construire une audience et répondre à ses besoins

Lors des dernières années, la seule manière pour un artiste de survivre était de trouver un investisseur disposé à sponsoriser ses créations.

Aujourd’hui, les créateurs et artistes — écrivains, vlogueurs, musiciens — construisent des audiences autour de leur talent et les monétisent intelligemment en vendant des produits, des livres, et une multitude d’autres produits et services. Leur audience joue maintenant le rôle de « l’investisseur ».

Même si cela pourrait ne pas sembler évident au premier abord, les livres sont des produits physiques et les musiques proposées en téléchargement peuvent être considérées comme des produits digitaux. Si vous en vendez, vous gérez une entreprise.

Utiliser un savoir-faire pour créer et vendre des produits physiques

Il s’agit dans ce cas d’utiliser un savoir-faire que vous détenez pour créer des produits physiques. Les entrepreneurs qui empruntent cette voie arrivent à identifier des audiences intéressées par les produits qu’ils créent — qu’il s’agisse de colliers, de meubles faits main, de bougies parfumées, etc.

Généralement, il s’agit d’un passe-temps qui se transforme en une activité à temps plein lorsque l’entrepreneur confirme qu’il y a de la demande pour ses créations.

Vendre des « infoproduits » pour améliorer la qualité de vie des gens

L’infopreneur est un « enseignant » qui vend des produits d’information sous plusieurs formats de contenu, et qui se consacre généralement à améliorer la qualité de vie des membres de son audience en les aidant à se développer à différents niveaux.

Vendre des services

Les propriétaires d’agence, les consultants, les freelances et les personnes détenant une expertise ou des compétences demandées vendent généralement des services. Il est possible de démarrer seul et de générer du revenu en travaillant ; ou de créer une plus grande structure.

Proposer de nouvelles façons de faire les choses

Il existe toujours une manière d’apporter des améliorations aux solutions existantes. Il y a toujours des besoins et des points de douleur à satisfaire.

C’est ce qui a précisément poussé plusieurs fondateurs de sociétés technologiques à donner vie à leur vision.

Vous pouvez également créer et proposer un produit ou un service dont vous avez besoin, mais qui n’existe pas encore.

Créer une entreprise engagée socialement

Plusieurs entrepreneurs créent des sociétés engagées socialement pour contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des gens. Mis à part les bénéfices, ils créent de la valeur pour venir en aide aux personnes qui sont dans le besoin.

Les entrepreneurs osent

Nous vous avons présenté ci-dessus certaines des raisons principales qui incitent les gens à devenir des entrepreneurs et certains des modèles d’entreprise les plus courants. 

Même si les raisons poussant à suivre le chemin de l’entrepreneuriat peuvent différer en fonction de chaque personne, il existe deux qualités partagées par tous les entrepreneurs :

  1. Ils ont de l’ambition.
  2. Ils osent se lancer rapidement.

Le mot « entrepreneur » vient du mot français « entreprendre ». Malgré la façon dont l’entrepreneuriat a évolué au fil des années, cette notion reste toujours intacte.

Cependant, c’est à vous de choisir la définition qui vous convient le mieux. Inutile de mentionner qu’il sera difficile pour les individus qui attendent patiemment de valider leurs idées de devenir des entrepreneurs.

Démarrez votre essai gratuit de 14 jours dès aujourd’hui !