Blogs Shopify

Comment résoudre les erreurs les plus fréquentes sur Google Shopping ?

Google Shopping : comment éviter les erreurs les plus fréquentes ?

Google Shopping est l'une des meilleures façons de promouvoir vos produits en ligne. Cependant, l'intégration dans le Merchant Center ne se passe pas toujours aussi facilement que prévu. Dans cet article, nous passons en revue les 10 erreurs les plus fréquentes sur Google Shopping et nous vous expliquons comment les éviter. Basés sur l'expérience des utilisateurs de Channable, solution de gestion de flux qui permet de générer des flux pour différents comparateurs de prix, nos conseils vous permettront d'éviter les difficultés et d'annoncer vos produits de façon optimale.

Qu'est-ce que Google Shopping ?

Google Shopping permet de rechercher et de comparer des produits en ligne. La plateforme est un hybride entre un comparateur de prix et un moteur de recherche pour gérer les classements de produits. Il s'agit d'un réseau qui permet aux e-commerçants de faire de la publicité pour leurs produits. Le référencement fonctionne différemment de Google Ads, puisque ce n'est pas l'enchère la plus élevée qui décide si une annonce est affichée ou non. Au contraire, le prix du produit et la qualité du flux (qui doit répondre à des critères proches du SEO) influencent l’emplacement de votre annonce produit. 

Avec ces 10 conseils, rien ne vous empêchera de réussir sur Google Shopping !

Il existe 2 façons d'envoyer vos produits sur Google Shopping : vous pouvez importer votre flux via le Merchant Center de Google. Si vous choisissez cette option, vous recevrez des messages d'erreur directement dans le Merchant Center, qui vous permettront d'améliorer la qualité de votre flux. Vous pouvez aussi opter pour la deuxième méthode : il s'agit d'une connexion API directe entre votre gestionnaire de flux produits et Google Shopping. Dans ce cas, vous recevrez les messages d'erreur dans le gestionnaire de flux produits.

Maintenant que les bases sont claires, voici les messages d'erreur les plus fréquemment rencontrés par les e-commerçants : 

1. GTIN invalide

Pour pouvoir faire de la publicité sur Google Shopping, vos produits ont besoin de GTIN (Global Trade Item Number, ou code article international en français). Parfois, il se peut que des GTIN invalides se soient glissés dans votre système de boutique à cause d'erreurs manuelles. En conséquence, Google Shopping rejettera l'ensemble du flux.

Vous pouvez résoudre ce problème de 2 façons. Si vous avez une petite boutique en ligne ou quelques GTIN invalides, vous pouvez supprimer manuellement ces produits de votre flux et soumettre à nouveau le flux. Si votre catalogue produits est important ou change régulièrement ou encore si le nombre de produits avec des GTIN invalides est trop élevé, vous pouvez alors utiliser un gestionnaire de flux de produits pour les exclure. Channable, par exemple, possède une règle qui vous permet de vérifier la validité des GTIN et d'exclure les GTIN invalides si nécessaire. Une fois que vous avez remplacé les GTIN invalides par des GTIN valides, vous n’aurez plus qu’à mettre à jour le flux. 

2. Identificateurs de produits insuffisants : 2 des 3 attributs (GTIN, marque et MPN) sont manquants

Google Shopping exige qu'au moins un des deux champs GTIN et MPN (Manufacturer Part Number, ou identifiant de pièce fourni par le fabricant en français) soit rempli. S'il vous manque le GTIN ou le MPN, vous pouvez corriger l’erreur en remplissant le champ ​"g:identifier_exists" avec "False". Si vous utilisez un gestionnaire de flux produits, vous pouvez créer le champ "g:identifier exists" et remplir le champ avec la valeur "False" avec une règle si cette valeur est manquante. Vous pouvez donc facilement éviter ce message d'erreur.

3. Les produits sont refusés pour cause de prix non valables

Parce que Google Shopping sert de page de comparaison pour les clients, les prix affichés doivent correspondre à ceux de votre boutique en ligne. Sinon, vos annonces seront bloquées. Si vous utilisez un gestionnaire de flux produits, il est particulièrement important que vous n'ajustiez pas automatiquement les prix comme vous le feriez pour d'autres marketplaces en raison des frais de vente.

Cette erreur peut également se produire si vous mettez à jour les prix sur votre site et que le flux pour Google Shopping n'est pas encore mis à jour. Si vous utilisez un outil approprié, vous pouvez mettre à jour le flux d'un simple clic. Si vous mettez à jour vos prix plusieurs fois par jour, il est judicieux de veiller à ce que le flux soit également mis à jour plusieurs fois par jour. La plupart des outils offrent cette option moyennant un supplément de prix.

4. Images manquantes

Ce message d'erreur est décisif pour vendre sur Google Shopping pour une raison évidente : les produits sans images ne se vendent pas. Mais ils se faufilent parfois dans vos flux. Alors, comment les exclure ? Là encore, il y a deux possibilités : à l'aide des messages d'erreur, vous pouvez supprimer manuellement tous les produits qui n'ont pas d'image dans votre flux. Si vous utilisez un gestionnaire de flux produits, il est facile d'exclure ces produits en utilisant une règle.

Exemple : comment filtrer des produits sans images dans Channable

5. Les images sont au mauvais format

Comme pour l'erreur décrite au point précédent, les produits peuvent être rejetés si l’image est trop petite. Pour éviter que cette erreur ne s'affiche, voici les spécifications souhaitées pour Google Shopping :

  • Les images doivent avoir au moins 100 x 100 pixels. Les images de vêtements au moins 250 x 250 pixels. Nous recommandons 800 pixels.
  • Les images ne doivent pas dépasser 64 mégapixels ou 16 Mo.
  • Le produit doit occuper 75 % à 90 % de l'image.

Pour que l’image soit acceptée par Google, il faut que seulement le produit soit visible. Les filigranes, textes ou logos sur l'image entraînent également le rejet du produit. Si votre image est toujours rejetée, vous trouverez peut-être une solution ici.

6. Images non spécifiques

Il n'est pas rare que des produits sans image utilisent une image générique, comme un logo ou un texte général. Google n'accepte pas ces images car elles sont trop génériques. Malheureusement, il n'y a pas d'astuce pour ce message d'erreur. Avez-vous besoin d'une vue d'ensemble des produits concernés par ce message d'erreur ? Vous pouvez les obtenir à partir des messages d'erreur de Google, ou vous pouvez sélectionner un produit avec une image générale et un filtre dans un gestionnaire de flux pour les produits qui contiennent ce lien d’image. Vous pouvez donc les exclure à l'avance ou les ajuster manuellement dans l’interface de votre boutique en ligne.

7. Pages produits inaccessibles depuis un appareil mobile

Google fait passer les clients en premier et donc leur expérience utilisateur. Plus de la moitié des internautes font leurs achats sur smartphones, et cette tendance est à la hausse. Il est donc essentiel que votre boutique en ligne soit également conçue pour les téléphones portables. Si Google affiche le message d'erreur « Impossible d'accéder aux pages produit à partir d'un appareil mobile », cela signifie que votre page produit n'est pas accessible depuis les smartphones et, par conséquent, que le produit n'est donc pas accepté par le Merchant Center pour créer une annonce. Cela peut être dû au délai de connexion du serveur ou à l'erreur « 404 page not found ». Toutes les raisons liées à cette erreur et les techniques pour les corriger peuvent être trouvées dans le centre d’aide du Google Merchant Center​.

8. Pages produits inaccessibles

Comme pour le message d'erreur expliqué au point 7, Google ne peut pas accéder aux pages des produits. De façon similaire, Google Shopping rejette donc les produits et ne publiera pas d’annonces. Les raisons de ce problème et les corrections que vous pouvez y apporter sont presque identiques au message d'erreur du point 7. Pour plus d'informations sur le message d'erreur, vous pouvez consulter cet article de centre d’aide.

9. Refus d'articles pour non respect du règlement

Vos produits peuvent également être rejetés parce qu'ils ne respectent pas les règles de Google. Vous ne connaissez pas le règlement de Google Shopping ? Bon nombre des règles sont évidentes : les marchandises de marque contrefaites, les articles dangereux comme les drogues ou les armes, les articles inappropriés qui véhiculent la haine ou la discrimination ne sont pas admissibles. Les produits tels que l'alcool, les médicaments ou les produits pour adultes sont soumis à des règles particulières. Un mode de paiement non crypté dans le processus d'achat peut également être un critère pour exclure tous vos produits. Malheureusement, Google n'est pas encore en mesure de générer le message d'erreur pour le type de violation. Si vous êtes exclu pour violation du règlement, nous vous recommandons de lire ​l'article correspondant du centre d’aide du Google Merchant Center​.

10. Texte contenant du HTML

HTML signifie Hyper Text Markup Language (langage de balisage hypertexte en français). Le HTML est le langage de balisage standard pour la création de pages web. Ces dernières peuvent inclure du texte, des liens, des images et même du son et de la vidéo. En HTML, on utilise des balises prédéfinies afin de préciser à l’intérieur d’un fichier texte des éléments tels que les titres, les paragraphes, les citations, etc.

Google n’accepte pas le HTML et l’ajout de balises aux descriptions. Par conséquent, il est nécessaire de retirer le contenu HTML de votre description. Si beaucoup de vos informations produit contiennent du HTML, il peut être utile d’utiliser un gestionnaire de flux qui supprimera ce contenu indésirable pour Google. Channable, par exemple, vous offre la possibilité de modifier le texte de votre flux et de supprimer le HTML en utilisant une règle simple.

Avec ces astuces, vous devriez facilement arriver à résoudre vos erreurs de flux et créer des annonces pour vos produits sur Google Shopping.

Et vous, quelle expérience avez-vous eue avec Google Shopping ? Laissez-nous un commentaire !


Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


Article rédigé par l'équipe de Channable, partenaire Shopify spécialisé dans la gestion des flux.
Sujets: