Comment mieux se concentrer à l’ère de la surabondance d’information

Comment mieux se concentrer à l’ère de la surabondance d’information

Comment mieux se concentrer

Il est dit que le travail et la persévérance sont les clés du succès.

Toutefois, le fait de travailler aujourd'hui ne suffit plus ; réussir à rester concentré sur les tâches importantes est devenu le véritable défi.

Le fait d’entrer dans un état de concentration intense permet de travailler de façon beaucoup plus efficace et productive ; mais, cela peut nécessiter quelques efforts au premier abord.

« Être dans la zone », c’est l’expression que l’on utilise pour décrire cet état de concentration optimal ; un état magique que vous reverriez probablement de maîtriser.

Alors, comment y arriver ?

Pourquoi est-il si difficile de se concentrer ?

Vous avez probablement déjà entendu parler du « blocage de l’écrivain » ; un état improductif dans lequel les écrivains n’arrivent à rien écrire malgré leurs meilleurs efforts.

Des variantes de cet état improductif affectent bon nombre de professionnels s’adonnant à toutes sortes d’activités ; des designers, aux entrepreneurs.

La cause n’est pas liée à un manque d’inspiration ou de volonté, mais plutôt à l’incapacité à consacrer son attention à une tâche unique dans un monde trop bruyant.

Il y a toujours tellement de choses à faire ; mais l’attention fait généralement défaut.

Une étude a permis de mettre en évidence qu’au moment de prendre des décisions importantes (ce qui nécessite une bonne dose de réflexion), le cerveau humain traite l’information à environ 60 bits par seconde. À titre de comparaison, l’information est transmise à une vitesse de 56 kilobits par seconde via une connexion Internet téléphonique (soit une vitesse presque 1000 fois plus rapide). 

Ce fait révèle une vérité décevante :

L’attention est une ressource limitée. L’information ne l’est pas.

Améliorer sa concentration se résume à deux points importants :

  1. La manière dont vous gérez votre attention.
  2. La façon dont vous bloquez l’excès d’information ou le « bruit ».

C’est plus facile à dire qu’à faire.

Même au moment où je rédige cet article, je suis loin de me trouver « dans ma zone ». Plusieurs éléments me distraient et détournent mon attention ; certaines activités de ma liste de tâches, mes flux de réseaux sociaux, une boutique en ligne Shopify que je suis en train de créer à mi-temps, et certains détails de mon quotidien.

Étant une personne pouvant être facilement distraite, j’ai beaucoup étudié le sujet pour découvrir comment améliorer ma concentration.

Le concept le plus impactant que j’ai découvert est lié à la notion « d’état de flow » (ou « état de flux »).

Comment mieux se concentrer en maîtrisant « l’état de flow »

Mihaly Csikszentmihalyi, un psychologue ayant étudié la relation entre l’attention et le travail, a rédigé plusieurs écrits expliquant pourquoi certaines personnes se concentrent sur la recherche du bonheur au moment de s’adonner à leurs activités respectives.

Des pianistes aux professionnels du skate, il a découvert que les personnes créatives, à travers un grand nombre de disciplines, identifient toutes un état dans lequel elles s’oublient et se concentrent uniquement sur la tâche à accomplir.

En fait, il affirme même que les personnes créatives s’adonnent à leurs activités respectives précisément pour atteindre cet état zen de concentration et de relaxation intenses : l’état de flow leur permet de suspendre la perception de leur propre existence pendant un moment.

Le modèle suivant suggère que nous sommes plus enclins à atteindre un état de flow lorsque nous sommes confrontés à une tâche qui requiert à la fois un haut niveau de compétences et constitue un défi enthousiasmant (cela pourrait aussi expliquer pourquoi certains d’entre nous procrastinent et attendent de ressentir le stress des dates limites pour se mettre sérieusement au travail).

modele etat de flow

Source : Mind Tools

Donc, nous savons maintenant que l’objectif réel est d'améliorer sa concentration pour réussir à atteindre cet état de flow.

La question qui se pose est la suivante : comment créer des conditions facilitant l’entrée dans cet état ultraproductif ?

5 stratégies pour une meilleure concentration

Dans les bonnes conditions et le bon état d’esprit, vous pouvez effectivement améliorer votre capacité à entrer dans un état de flow. Voici quelques stratégies qui vous détailleront comment y arriver au moment où vous en avez le plus besoin.

1. Divisez vos tâches pour les gérer plus facilement

Comme je l’ai mentionné auparavant, nous ne pouvons nous concentrer que sur un nombre limité de choses à la fois.

Par conséquent, pour maîtriser votre capacité à vous concentrer, il faut modifier votre façon de percevoir la montagne de travail qui vous attend.

Il s’agit de la stratégie de « division ».

Au lieu d'être submergé par une charge de travail trop importante, divisez vos différentes tâches en sous-tâches et regroupez celles qui sont liées à un même objectif. Vous pouvez ainsi transformer une tâche très intimidante (comme créer une boutique en ligne) en petits groupes de sous-tâches plus accessibles et plus faciles à gérer.

2. L’exercice de respiration 4-7-8

En lisant cet article, vous ne faisiez certainement pas attention à votre respiration ; jusqu’à ce que vous lisiez cette phrase.

Vos respirations étaient sans aucun doute saccadées, et vous ne remplissiez probablement pas entièrement vos poumons.

Puisque l’oxygène est étroitement lié à la capacité à se concentrer, les exercices de respiration profonde peuvent vous aider à calmer votre esprit et à améliorer votre concentration.

Le Dr Andrew Weil, un expert de renommée mondiale en santé holistique, recommande l’exercice suivant pour améliorer la concentration :

  1. Inspirez profondément (4 secondes)
  2. Retenez l’inspiration (7 secondes)
  3. Expirez (8 secondes)

Le fait de répéter cet exercice plusieurs fois vous permettra d’absorber plus d’oxygène grâce à des respirations plus profondes, vous aidant ainsi à améliorer votre concentration et vos niveaux d’énergie.

3. Le café et la bière peuvent encourager la créativité et la concentration

Il existe 2 substances légales que nous associons souvent au travail productif : l’alcool et la caféine.

Nous avons probablement tous en tête des images d’un auteur trouvant de l’inspiration après avoir bu un verre de whisky, ou d’un entrepreneur travaillant intensément le soir, une tasse de café à côté de son ordinateur.

Si le café est souvent associé à la productivité, la bière l’est moins puisqu’elle réduit en effet les niveaux de concentration. Mais, en contrepartie, elle diminue les inhibitions causées par une analyse mentale trop poussée ; ce qui pourrait se révéler utile si vous vous attaquez à une tâche nécessitant une approche créative pour être accomplie.

La quantité recommandée est de 2 verres, ou l’équivalent d’un taux d’alcoolémie de 0,07 %. Quant à la caféine, du café doit être consommé fréquemment en petites doses (60 ml par heure) ; cela pourrait vous fournir la stimulation nécessaire pour poursuivre votre travail.

4. Écoutez la même mélodie en boucle 

Même si l’efficacité de cette technique pourrait varier en fonction de chaque personne, elle m’est personnellement très utile, et certains entrepreneurs comme Ryan Holiday et Matt Mullenweg l’emploient constamment.

Si vous aimez travailler avec de la musique, choisissez une mélodie (de préférence sans paroles) et écoutez-la en boucle. La musique finira par devenir un bruit de fond et repoussera les distractions du monde extérieur. Selon mon expérience personnelle, vous pourriez même réussir à entrer « dans la zone » chaque fois que vous écoutez la mélodie. 

5. Le fait de tenir un journal peut vous aider à repousser les distractions et à rester concentré

Le fait de tenir un journal permet d’activer l’hémisphère gauche du cerveau, procurant ainsi plusieurs avantages :

  • Une amélioration de la mémoire.
  • Une meilleure compréhension des concepts.
  • Une amélioration de la santé physique.

En outre, en documentant votre progrès par écrit, vous repoussez efficacement toutes les autres distractions pendant que vous vous concentrez sur ce que vous avez accompli et ce que vous comptez accomplir pour atteindre vos objectifs.

Cela vous incite également à vous engager davantage dans la poursuite de vos objectifs à long terme.

Mais, la discipline vient en premier

La discipline, c’est faire ce que vous n’avez pas envie de faire, au moment où vous en avez le moins envie.

Aucune astuce ne pourra remplacer la bonne vieille discipline (faites-moi confiance, j’ai réalisé beaucoup de recherches).

Votre corps et votre esprit doivent tous deux être prêts à entamer le travail ; autrement, vous ne pourrez pas contrôler votre attention, quoi que vous fassiez. Il s’agit d’un point important, surtout si vous travaillez à mi-temps sur d’autres projets personnels qui requièrent une motivation intrinsèque (car personne ne vous paie).

Il existe toutefois plusieurs stratégies que j’ai testées et qui m’ont aidé à cultiver une meilleure éthique de travail :

  • Réduisez le multitasking ou multitâche : En fragmentant votre concentration, vous disposez de moins d’attention au moment de travailler sur chaque tâche. Nous ne sommes pas faits pour le multitasking. Pensez-vous réussir à écouter 2 conversations en même temps ?
  • Les tâches difficiles d’abord : Concentrez-vous en priorité sur les tâches les plus difficiles lorsque vos niveaux d’énergie sont au plein ; c’est-à-dire en début de journée pour la plupart des gens.
  • Dormez mieux : Assurez-vous d’avoir des nuits de sommeil reposantes pour bénéficier de plus de vivacité d’esprit durant la journée.
  • Procrastinez moins : Même s’il vous sera difficile d’éliminer totalement la tendance à procrastiner, n’arrêtez jamais le combat. Chaque tâche accomplie se traduit par une liste de tâches moins stressante.

Maîtrisez votre attention, garantissez votre réussite

La relation entre le succès et la concentration est indéniable.

Vous devez vous consacrer à vos objectifs pour atteindre le succès, mais vous devez maîtriser votre concentration pour être en mesure de vous y consacrer efficacement.

Cela peut se révéler difficile pour plusieurs d’entre nous. Mais, il faut tout d’abord réaliser la rareté de la ressource qu’est l’attention, et comprendre que la réalisation de vos objectifs est étroitement liée à l’efficacité avec laquelle vous l’investissez chaque jour.

Sujets:

Démarrez votre essai gratuit de 14 jours dès aujourd’hui !