Comment monter une entreprise à temps partiel sans quitter son emploi principal : techniques et conseils

Comment monter une entreprise à temps partiel sans quitter son emploi principal : techniques et conseils

Comment monter une entreprise sans quitter son emploi principal

Bon nombre d’entrepreneurs en herbe estiment que pour être un véritable propriétaire d’entreprise, il est nécessaire d’avoir quitté son emploi, vendu toute sa marchandise, et investi tous les efforts imaginables dans le développement de son activité. S’il s’agit également de votre cas, le livre d’Adam Grant, Originals (Les originaux), vous fera certainement changer d’avis.  

Grant écrit : « Dans une étude fascinante, les chercheurs en gestion Joseph Raffiee et Jie Feng ont tenté de trouver la réponse à une question très simple : lorsque des gens démarrent une entreprise, serait-il préférable qu’ils conservent ou quittent leur emploi principal ? »

La plupart d’entre nous supposent que les entrepreneurs à succès ont réussi en raison des grands risques qu’ils ont osé prendre. Nous supposons en effet que la seule façon de monter une entreprise est de s’y consacrer à temps plein en quittant son emploi principal.

Mais, l’étude de Grant raconte une autre histoire : « Les entrepreneurs ayant conservé leur emploi présentaient 33 % de probabilité en moins d’échouer que ceux l’ayant quitté », affirme-t-il.

Alors, est-il préférable de conserver son emploi principal au moment de construire son entreprise à mi-temps ? Même si la réponse peut varier en fonction d’une multitude de facteurs, nous sommes ici pour défendre l’approche à long terme — se développer lentement pour garantir la stabilité. Nous allons vous expliquer pourquoi.

Vous pouvez être entrepreneur même en ayant un emploi à temps plein

Les entrepreneurs ayant monté de grandes entreprises à mi-temps n’étaient pas des entrepreneurs « normaux ».

Les fondateurs de sociétés comme Warby Parker, Apple, et Google ont tous conservé leur poste à temps plein (ou continué leurs études) pendant qu’ils lançaient leurs projets.

Même des artistes et écrivains comme John Legend et Stephen King ont conservé leur emploi principal pendant une certaine période après avoir publié leurs premiers albums et livres à succès.

Donc, ne laissez personne vous dire que vous n’y arriverez pas. En fait, il est plus probable que vous réussissiez en suivant cette approche.

Comme le fait remarquer Grant, cela permet d’atténuer non seulement le risque, mais également plusieurs autres pressions. Cela permet d'être plus créatif au moment de construire son entreprise.

« Le fait de se sentir en sécurité dans un domaine donné nous procure la liberté d'être plus créatif dans un autre », écrit-il.

« En ayant une stabilité financière, nous échappons à la pression de devoir publier des livres mal écrits, présenter des œuvres d’art de mauvaise qualité, ou lancer des activités sans les tester au préalable. »

Le fait de conserver votre emploi principal pendant que vous gérez votre entreprise lors de votre temps libre contribuera à diversifier les opportunités, et vous assurera une garantie au cas où les choses tourneraient mal.

Nous venons d’expliquer pourquoi l’approche à long terme semble plus sensée. Mais qu’en est-il de sa mise en œuvre ?

Et, n’oublions pas que le fait de construire une entreprise à mi-temps en ayant un emploi principal requiert beaucoup d’efforts. Vous nécessiterez quelques stratégies qui vous aideront à gérer votre temps, vos tâches, et votre énergie ; pour éviter les épisodes d’épuisement intense et réussir à tenir le coup avec brio.

Ne brouillez pas la frontière entre votre travail et votre entreprise personnelle

reunion entreprise

Si vous gérez une entreprise tout en ayant un emploi principal, assurez-vous tout d’abord de ne pas lancer une activité qui concurrencera celle de votre employeur afin d’éviter tout conflit d’intérêts et toute violation de clauses de non-concurrence stipulées dans votre contrat.

Vous devrez également vous assurer que les activités auxquelles vous vous adonnez ne causeront en aucun cas votre licenciement. Encore une fois, consultez les clauses de non-concurrence et de non-divulgation de votre contrat.

Vous pourriez aussi décider d’être direct et transparent avec votre employeur. Certaines sociétés sophistiquées autorisent — ou encouragent même — leurs employés à gérer une entreprise personnelle ou à travailler en freelance à mi-temps. Si vous vous sentez à l’aise pour le faire, envisagez d’en discuter avec votre employeur, et vérifiez qu’aucune des politiques de la société n’interdit aux employés de s’adonner à des projets personnels.

Cependant, n’utilisez pas votre temps de travail au bureau ou les ressources de la société pour gérer des activités liées à vos propres projets ; cela pourrait causer votre licenciement.

Aménagez un bureau à domicile ou libérez-vous du bureau

Si vous n’avez pas aménagé de bureau à domicile pour vous investir dans vos projets en soirée lors de votre retour du bureau et en weekend, il vous sera difficile de gérer une entreprise à mi-temps en ayant un horaire de travail fixe et en travaillant toute la journée depuis le même endroit.

Le fait d’aménager efficacement un bureau à domicile et de travailler lors des soirées et weekends sur vos propres projets pourrait bien être tout ce dont vous avez besoin pour faire décoller votre entreprise.

En outre, tentez de vous renseigner pour savoir si votre employeur propose des horaires de travail continu, ou d’autres options plus flexibles ; si c’est le cas, profitez-en.

Si vous travaillez à distance et êtes rémunéré par projet ou par tâche, et non sur une base horaire, faites en sorte de structurer votre programme de telle manière à vous consacrer à la gestion de vos projets personnels durant les moments où votre créativité atteint son plus haut niveau.

travail en entreprise en groupe

Gérez votre temps et vos tâches intelligemment

Vous savez certainement déjà que l’objectif est de travailler plus intelligemment, et non davantage. Mais, que signifie cela exactement ?

Cela revient à gérer votre temps libre judicieusement et à en tirer le plus parti. La première étape consiste à libérer autant de temps que possible. Cela signifie éliminer toutes les distractions inutiles et activités qui n’ajoutent pas de valeur à votre quotidien ou ne vous permettent pas de vous ressourcer et faire le plein d’énergie ; réseaux sociaux, télévision, etc.

Vous pourriez gagner plusieurs heures par semaine en passant moins de temps à utiliser votre smartphone et en arrêtant de regarder la télévision.

Ensuite, optimisez vos heures libres. Utilisez un calendrier et un agenda et programmez stratégiquement tout ce que vous désirez accomplir.

Ainsi, pour gagner en efficacité, vous pourriez :

  • Regrouper les tâches similaires afin de pouvoir les gérer plus efficacement. Par exemple, vous pourriez passer vos commandes de réapprovisionnement en masse un soir précis de la semaine (p.ex. mardi soir), au lieu de le faire individuellement pour chaque produit.
  • Programmer les réunions et appels à des moments où votre productivité n’est pas à son maximum ; réservez les heures où votre productivité bat son plein aux tâches les plus importantes.
  • Assigner des dates limites aux projets et tâches à accomplir.

Pour profiter au maximum de votre temps, vous pourriez :

  • Éliminer les distractions
  • Éviter le multitasking ou multitâche
  • Supprimer de votre calendrier les réunions, appels et rendez-vous inutiles (en d’autres mots, n’ayez pas peur de dire « non »)
  • Faire des pauses de façon régulière (vous gagnerez en productivité en programmant des pauses de 5 à 15 minutes au moins une fois par heure !)
  • Rester organisé et planifier le plus de choses

Ne tentez pas de tout faire tout seul

salle de reunion entreprise

Peu importe le nombre d’astuces de productivité et de gestion du temps que vous avez en poche, vous ne disposez que de 24 heures par jour. Et pour être très productif, vous devez dormir pendant 8 de ces 24 heures.

Sachant que des entrepreneurs ultraproductifs comme Tim Ferris disposent de ces mêmes 24 heures pour accomplir une quantité énorme de travail, vous pourriez en conclure que la solution consiste à travailler davantage.

Ce n’est pas le cas. Il y a des situations où les heures de travail supplémentaires se révèlent inefficaces (à moins de vouloir s’épuiser).

Mais, il y a sans aucun doute des leçons à tirer de cette constatation. Si Tim Ferris peut accomplir tellement de choses, ce n’est pas parce qu’il maîtrise la gestion de son temps. C’est parce qu’il externalise la plupart de ses activités.

Les entrepreneurs et propriétaires d’entreprise qui connaissent du succès et sont astucieux ont conscience des faits suivants :

  • Ils ne peuvent se concentrer que sur un nombre limité de tâches
  • Ils ne maîtrisent pas tous les aspects liés à la gestion d’une entreprise
  • Ils peuvent externaliser les tâches qu’ils n’aiment pas accomplir ou celles nécessitant des compétences qu’ils ne maîtrisent pas.

Si vous avez déjà tout essayé pour trouver un équilibre entre vos projets personnels et votre emploi principal, mais que le temps vous manque encore, demandez de l’aide.

Cela ne signifie en aucun cas engager des employés. Vous pouvez externaliser une multitude de tâches à des freelances.

Pour commencer, listez les tâches que vous « détestez » accomplir, puis externalisez-en autant que possible. En vous concentrant sur vos activités favorites, votre humeur et vos niveaux d’énergie s’en verront positivement impactés.

Ensuite, listez les tâches qui nécessitent du temps, mais qui ne requièrent pas nécessairement des compétences ou des connaissances particulières. Toute personne recevant une bonne formation pourra les accomplir sans soucis. Externalisez-en autant que possible également.

Vous hésitez encore quant aux tâches que vous devriez externaliser ? En voici certaines pouvant être accomplies par un freelance compétent ou une agence :

  • Gestion et conception de site web
  • Résolution de problèmes techniques
  • Rédaction d’articles de blog (ou tout autre travail de copywriting)
  • Gestion de comptes sociaux
  • Comptabilité

Vous ne savez pas encore comment vous y prendre exactement pour externaliser certaines de vos activités ? Consultez notre blog pour découvrir davantage d’articles traitant ce sujet plus en profondeur.

Quand s’investir à temps plein ?

Ces stratégies peuvent vous aider à gérer votre entreprise à mi-temps tout en conservant votre emploi principal durant une longue période. Mais au bout du compte, si votre activité se développe, vous devrez prendre une décision.

Quand allez-vous quitter votre emploi pour vous consacrer à votre entreprise à temps plein ?

Cette décision variera en fonction de chaque entrepreneur. C’est en effet une décision très personnelle qui se verra influencée par une multitude de facteurs.

Certaines personnes préfèrent ne pas quitter leur emploi principal, et continuent de gérer leur entreprise pendant leur temps libre. Il n’y a aucun problème à cela!

D’autres maintiennent cet objectif dans leur ligne de mire, et se fixent un revenu déterminé à atteindre pour se permettre la transition.

C’est à vous de prendre cette décision de la façon que vous jugez la plus adaptée. Mais, réfléchissez régulièrement à la question.

Soyez disposé à vous poser la question suivante : « Suis-je prêt à m’investir à temps plein ? », et tentez de définir des critères précis pour pouvoir y répondre.

Comment construisez-vous votre entreprise ?

Vous envisagez de monter une entreprise ? Allez-vous vous y consacrer à temps plein, ou conserver votre emploi principal tout en vous dédiant à votre entreprise personnelle durant votre temps libre ?

Partagez avec nous vos expériences dans les commentaires ci-dessous.

Démarrez votre essai gratuit de 14 jours dès aujourd’hui !