D’une boutique pop-up à une entreprise florissante : interview de La Garçonnière

D’une boutique pop-up à une entreprise florissante : interview de La Garçonnière

boutique la garçonnière

Aujourd’hui sur le blog, nous vous présentons La Garçonnière, une marque française dédiée à l’univers masculin fondée en 2015 par une équipe de jeunes entrepreneurs français.

Dans cette interview, Hugues Leproux, l’un des cofondateurs de La Garçonnière, revient sur son parcours et le succès de la marque.

La Garçonnière a connu une croissance fulgurante depuis son lancement. L’équipe compte aujourd’hui 14 employés et s’apprête à ouvrir une nouvelle boutique à Paris.

La Garçonnière en quelques dates clés

2015 : Quatre marques - Apto, Oncle Pape, Monsieur London et Newstalk - s’associent pour fonder La Garçonnière
2016 : La Garçonnière lance sa boutique e-commerce sur Shopify
2018 : L’entreprise vise 2,8M € de chiffres d’affaires avec sa boutique en ligne et ses 2 boutiques

devanture boutique la garçonnière

Parlons un peu de vous pour commencer.

Je m’appelle Hugues Leproux et je suis cofondateur d’Oncle Pape (une marque d’accessoires pour hommes), de Weeby (une agence e-commerce) et de La Garçonnière (une boutique en ligne et plusieurs concept stores dédiés à l’univers masculin).

Originaire du Sud-Ouest, j’ai fait mes études entre Limoges et Bordeaux. J’ai tendance à qualifier mon parcours de « classique » : j’ai suivi un cursus généraliste en école de commerce avant de tomber dans l’e-commerce par passion.

Pendant mes études, j’ai travaillé sur 2 projets de sociétés qui, pour des raisons diverses, n’ont pas abouti.

En 2013, j’ai lancé Oncle Pape en parallèle du poste de SEA/SEO Manager que j’occupais en agence. J’ai été rapidement dépassé par mon planning étant donné que je devais concilier mon travail en CDI et mon rôle d’entrepreneur et j’ai donc décidé de me jeter dans le grand bain pour me consacrer à mon projet.

Vous êtes fondateur d'une marque d'accessoires pour hommes, cofondateur d'une agence e-commerce et d'un concept store. Comment conciliez-vous toutes vos activités ?

C’est une succession d’activités qui s’est fait tout naturellement. Tout a commencé avec Oncle Pape, marque d’accessoires originaux pour hommes, qui a été le moteur de mes autres activités.

Quelques mois après avoir lancé Oncle Pape, nous étions à la recherche d’un espace à Paris pour pouvoir vendre nos produits. Au lieu d’ouvrir notre propre boutique, nous avons décidé de nous associer à une, puis trois autres marques pour créer un concept store dédié à l’univers masculin. C’est ainsi que La Garçonnière a vu le jour. Aujourd'hui, nous avons une boutique à Bordeaux et une nouvelle boutique parisienne va ouvrir ses porte le 19 octobre, au 47 rue des Archives (une campagne de collecte de fonds a d'ailleurs été lancée pour faire participer un maximum de monde à la fête. Pour plus de détails, visitez le site de La Garçonnière.)

équipe de la garçonnière

J’ai cofondé Weeby avec ma compagne, qui est aussi passionnée de web et d’e-commerce que moi. Au départ, notre objectif était d’accompagner les jeunes marques naissantes dans leurs projets e-commerce. Aujourd’hui, Weeby accompagne les petites comme les grandes marques sur toute la chaîne de valeur de l’e-commerce.

Je me consacre désormais entièrement à Weeby opérationnellement. Je reste cependant très investi dans les décisions stratégiques de La Garçonnière et d’Oncle Pape.

Ces 3 activités, toutes différentes, m’apportent beaucoup en termes de compétences, de technicité et de résolution de problématiques.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans l'entrepreneuriat ? Qu'est-ce qui est plus difficile à gérer ?

Ce que je préfère dans l’entrepreneuriat, ce sont les perspectives. Il n’y a aucune limite à sa créativité, à ses idées, à son développement. Tout est possible.

Ne pas savoir ce dont le lendemain est fait. Savoir que chaque journée est différente. Il s’agit d’un élément moteur dans l’entrepreneuriat.

Construire son propre business, fédérer et développer sa propre équipe pour mener à bien le(s) projet(s) est stimulant.

Le plus difficile à gérer : les imprévus (même si on y prend goût) et les ressources humaines, bien sûr.

« Ne pas savoir ce dont le lendemain est fait. Savoir que chaque journée est différente. Il s’agit d’un élément moteur dans l’entrepreneuriat. »

Comment avez-vous démarré La Garçonnière ?

Au départ, La Garçonnière est née d’une rencontre entre l’équipe d’Oncle Pape et celle d’Apto en 2014. Nous avons eu l’idée de proposer une boutique pop-up dédiée à l’accessoire masculin pour Noël pendant 10 jours. Nous avons été rejoints par 17 autres marques dans notre espace au cœur du Sentier à Paris.

En 2015, nous avons décidé de proposer le même concept éphémère en association avec 2 marques supplémentaires : Monsieur London et Newstalk. Cette fois-ci, nous avions pour objectif d’avoir une boutique éphémère pendant 2 mois. À l’issue de ces 2 mois, nous n’avons plus quitté notre espace actuel au cœur du Sentier. Nos 4 marques se sont associées pour créer La Garçonnière : partis d’un projet éphémère, nous sommes devenus une société qui emploie près de 14 personnes aujourd’hui.

boutique parisienne


Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


Comment avez-vous fait connaître votre marque ?

La Garçonnière ayant été fondée par des petites marques, nous nous devions de mutualiser nos forces avec toutes les marques présentes au sein de notre boutique. Notre projet a été collaboratif depuis le début : en tant que jeune pousse, qui n’a pas rêvé d’avoir son propre point de vente ? C’est ce que nous avons proposé dès le début à nos marques partenaires. La Garçonnière était leur point de vente principal, dans lequel les frais étaient minimes. Les marques présentes ont fait venir de nombreux clients dans nos boutiques.

Aujourd’hui, nos boutiques gardent cet esprit collaboratif même si, pour des raisons structurelles, nous fonctionnons également comme un multimarque classique.

Désormais, le marketing en ligne et les réseaux sociaux sont une pierre angulaire de notre stratégie de communication (les plus curieux peuvent retracer toute l’histoire de La Garçonnière sur notre compte Instagram).

De temps en temps, nous passons pas une agence de presse pour nous accompagner sur l’événementiel.

Lectures conseillées :

Comment s'est passée l'évolution du pop-up store aux boutiques permanentes ? 

Le passage du pop-up à la boutique permanente a été, disons, très formateur (mais non sans mal). Au lieu de planifier à très court terme, nous avons dû nous professionnaliser sur tous les aspects afin d’assurer un développement sur le long terme : finance, achat, merchandising, ressources humaines, e-commerce, etc.

Lectures conseillées :

boutique bordelaise

Avez-vous des regrets ou des choses que vous feriez différemment avec le recul et l'expérience que vous avez aujourd'hui ?

En toute transparence, je considère qu’il ne faut jamais avoir de regrets, et encore moins lorsque l’on entreprend. Sans faire d’erreurs, on ne peut pas progresser et avancer.

Je suis plutôt optimiste de ce côté-là. Je pense que c’est important de l’être. Faire face à des difficultés ou se rendre compte que l’on fait des erreurs, c’est une bonne chose.

« En toute transparence, je considère qu’il ne faut jamais avoir de regrets, et encore moins lorsque l’on entreprend. Sans faire d’erreurs, on ne peut pas progresser et avancer. »

Pourquoi avez-vous fait confiance Shopify pour votre site e-commerce ?

Je connaissais bien la solution car je l’utilise depuis les débuts d’Oncle Pape. Nous étions à la recherche d’une solution qui pouvait assurer à la fois la gestion performante de notre site e-commerce et la gestion de caisse en point de vente.

Shopify, avec son UX simple et bien pensée, nous a permis de nous lancer rapidement, sans trop d’encombre et de fédérer l’équipe rapidement.

J’aime Shopify pour la simplicité de gestion et l’étendue des modules, notamment en termes d’animation commerciale.

« Utiliser Shopify pour un lancement de boutique en ligne, c’est idéal : efficace, complet et à moindre coût. Gardez votre cash flow pour l’acquisition de trafic et le travail sur votre notoriété en ligne. »

vitrine de boutique en ligne la garçonnière

Quelles sont les applications que vous utilisez sur Shopify au quotidien ?

    Quels conseils donneriez-vous à quelqu'un qui se lance dans l'e-commerce ? 

    Je dirais qu’il faut se positionner sur un produit ou une offre de niche et soigner son image de marque. C’est ce qui fonctionne dans l’e-commerce aujourd’hui.

    Utiliser Shopify pour un lancement de boutique en ligne, c’est idéal : efficace, complet et à moindre coût. Gardez votre cash flow pour l’acquisition de trafic et le travail sur votre notoriété en ligne.


    Which method is right for you?Article publié par Aleks Ignjatovic

    Aleks est la rédactrice en chef du blog de Shopify en français. Elle est responsable du marketing de contenu et de la localisation pour les marchés francophones chez Shopify.

    Vous souhaitez contribuer au blog de Shopify en français ? Lisez nos conseils !


    Vous avez des questions à propos de Shopify ?
    Envoyez un e-mail à l’adresse suivante et notre équipe d’assistance technique vous répondra en français dès que possible :
    assistance@shopify.com 

    Sujets:

    Démarrez votre essai gratuit de 14 jours dès aujourd’hui !