Ouvrir une boutique en ligne : 10 étapes pour un lancement e-commerce réussi

Ouvrir une boutique en ligne : 10 étapes pour un lancement e-commerce réussi

 Ouvrir une boutique en ligne 

Les choses deviennent enthousiasmantes. Vous avez minutieusement évalué votre idée de produit et finalement trouvé un produit à vendre en ligne. Après avoir cherché un peu partout, vous avez trouvé votre fournisseur, commandé des échantillons, et même réalisé que le produit dépassait vos attentes en matière de qualité. Finalement, vous avez passé votre première commande pour acquérir votre stock initial, et vous êtes en train d’attendre la livraison de la marchandise. Qu’allez-vous faire maintenant ? 

Vous avez encore du travail sur la planche car vous en êtes encore à la phase de prélancement. C’est un moment de grande importance pour chaque e-commerçant, puisque cette étape façonnera la direction dans laquelle évoluera votre activité e-commerce. Préparez-vous à retrousser vos manches.

Lancer une boutique en ligne sans planification est une procédure risquée, et c’est pourquoi nous avons dressé une liste de 10 étapes à accomplir avant de présenter votre boutique en ligne au monde.

Il y a beaucoup de points à couvrir, alors commençons.

10. Préparez vos comptes de réseaux sociaux

Pour de nombreuses marques, les réseaux sociaux sont devenus une source fiable de trafic et d’acquisition client.

Il y a certains points d’importance que tous les nouveaux e-commerçants doivent garder en tête au moment de préparer le lancement de leurs canaux sociaux.

Réservez le nom de votre marque

En règle générale et indépendamment de votre domaine d’activité, vous devriez vous focaliser en premier lieu sur les trois plus grandes plateformes sociales du moment, Facebook, Twitter et Instagram. Et même si vous n’envisagez pas de beaucoup vous en servir pour le moment, vous devriez réserver votre nom de marque sur ces 3 réseaux pour une meilleure gestion et une protection contre le vol d’identité.

Lorsqu’il s’agit de présence sur les réseaux sociaux, il n’y a rien de pire que d’avoir des noms de compte différents sur chaque plateforme. Utilisez un service comme NameChk ou KnowEm pour vérifier la disponibilité des noms qui vous intéressent sur des centaines de réseaux sociaux avant de réaliser votre choix définitif.

Remarque : sur Facebook, vous devez accumuler quelques dizaines d’abonnés sur votre page avant de pouvoir personnaliser son URL. Vous pouvez facilement répondre à cette exigence en invitant vos amis et vos membres de famille à liker votre page.

Attention : même s’il est aujourd’hui possible d’acheter de faux abonnés sur certaines plateformes, nous déconseillons vivement l’initiative. Facebook ne montre vos publications qu’à un pourcentage très réduit des abonnés qui constituent votre audience ; entre 5 % et 10 %. Par conséquent, si vous achetez des centaines ou des milliers de followers, il se pourrait que vous ne parveniez jamais à communiquer avec votre véritable audience. L’achat de fans est également contraire aux conditions d’utilisation de Facebook, faites donc attention.

Choisissez judicieusement vos plateformes sociales

Mis à part les réseaux sociaux les plus populaires comme Facebook et Twitter, vous devez également penser à rejoindre d’autres plateformes stratégiques. Certaines plateformes sociales seront mieux adaptées à votre activité que d’autres. C’est au fil du temps que vous découvrirez ce qui permet de mettre en avant au mieux votre marque.

Si vous vendez des produits particulièrement visuels ou que vous possédez une marque qui met en avant un certain style de vie, des plateformes visuelles centrées sur le partage de photos comme Instagram et Pinterest pourraient mieux vous convenir. Si vous produisez du contenu vidéo, vous devez vous assurer de vous forger un nom sur YouTube.

Rappelez-vous cependant qu’il faut un investissement conséquent en matière de temps et d’efforts pour établir une présence efficace sur les médias sociaux. Privilégiez avant tout les réseaux que vous pourrez gérer confortablement.

Configurez vos profils et créez vos photos de couverture

Vous devrez ensuite configurer vos profils et créer vos photos de couverture, puis partager quelques premières publications. Les nouveaux fans et followers doivent avoir quelque chose à consulter et sentir qu’ils sont privilégiés de faire partie des premiers abonnés.

Pour créer des photos et des illustrations de couverture pour différents réseaux sociaux sans perdre de temps à rechercher les dimensions exactes à respecter, Canva sera votre meilleur choix.

Construisez votre audience et commencez à engager vos fans

Il faut maintenant s’attaquer à l’étape la plus difficile du lancement sur les réseaux sociaux : la construction d’une audience. Les 100 premiers fans/abonnés légitimes seront les plus difficiles à acquérir, et c’est pour cela que vous devrez quotidiennement passer du temps à engager vos premiers fans de façon à attirer de nouveaux followers.

Pour découvrir des stratégies qui vous permettront de construire votre audience sociale, consultez notre blog de marketing e-commerce.

9. Préparez votre marketing par e-mail

Maintenant que vos comptes sociaux sont prêts, vous devrez vous focaliser sur ce qui sera votre canal de communication le plus important : le marketing par e-mail. En effet, il a été démontré à maintes reprises que l’e-mail est le canal de marketing le plus rentable qui existe.

Shopify vous propose de nombreuses solutions d’e-mail marketing qui sont même capables de suivre les ventes générées par vos e-mails pour évaluer le retour sur investissement connexe.

Choisissez votre solution de marketing par e-mail

Il existe de nombreuses solutions de marketing par e-mail sur le marché. Vous devez cependant vous assurer de choisir celle qui répond le mieux aux besoins de votre activité. Un bon point de départ consiste à considérer la solution e-commerce qui vous intéresse, puis de passer en revue les services de marketing par e-mail qui s’intègrent avec votre plateforme avant de réaliser votre choix définitif.

Voici certains services de marketing par e-mail à passer en revue si vous êtes sur Shopify :

  • Klaviyo
  • MailChimp
  • Emma

Vous n’êtes pas sur Shopify ? Vous avez d’autres options. Consultez :

  • SG-autorépondeur
  • MailChimp
  • Aweber
  • Constant Contact

Configuration de vos modèles de messages et de votre campagne de lancement 

Une fois que vous aurez choisi votre service de marketing par e-mail, vous devrez passer quelques heures à vous familiariser avec son interface. Puisque le marketing par e-mail peut devenir votre canal promotionnel le plus rentable, vous devriez planifier vos initiatives à l’avance : configuration de modèles d’e-mails, création d’un e-mail de bienvenue, préparation de campagnes e-mailing promotionnelles, configuration d’e-mails de relance de panier abandonné, entre autres.

8. Lancez votre page de destination

Votre prochaine étape consiste à concevoir votre page de destination. La page de destination est essentielle pour plusieurs raisons. Elle accueille temporairement votre marque en attendant le lancement définitif de votre site web. Votre page de destination commencera à mettre en avant votre marque et elle donnera à vos premiers visiteurs un avant-gout de ce qui les attend. Plus important encore, c’est un excellent environnement pour commencer à construire votre liste e-mail en recueillant les adresses des visiteurs qui sont intéressés par ce que vous avez à dire et qui veulent en savoir davantage sur votre lancement.

Il y a certains outils conviviaux et peu couteux que vous pourriez utiliser pour concevoir votre page de destination. Voici certains d’entre eux :

  • Spaces
  • Striking.ly
  • LaunchRock
  • Unbounce

7. Installez Google Analytics

Il est vital de recueillir des données analytiques dès le premier jour du lancement. Ce sont ces données qui vous permettront de suivre le comportement de vos visiteurs et de vos clients. En magasin physique, il est possible de voir les clients et de discuter avec eux en personne. Mais en ligne, sans données analytiques, vous devenez littéralement aveugle.

Voici quatre étapes à suivre pour configurer Google Analytics pour votre nom de domaine :

  1. Créez votre compte Google Analytics
  2. Associez votre compte GA à votre page de destination/boutique en ligne
  3. Activez le suivi e-commerce
  4. Configurez des entonnoirs et des objectifs de vente

Pour des instructions plus détaillées à ce sujet, consultez notre guide : Google Analytics pour l'e-commerce : guide du débutant.

6. Menez votre recherche de mots-clés

Avant d’ouvrir votre nouvelle boutique en ligne, il est important que vous réalisiez une recherche de mots-clés. La recherche de mots-clés est un aspect important du SEO. En choisissant des mots-clés pertinents, vous aidez Google et les autres moteurs de recherche à comprendre de quoi traite votre site e-commerce et à mieux cerner les produits que vous vendez. Cela améliore en retour votre portée et votre référencement en augmentant la probabilité que votre site web soit listé dans les résultats organiques lorsque des clients potentiels recherchent des requêtes liées aux produits que vous vendez.

Pour apprendre à choisir des mots-clés pertinents pour votre nouveau magasin en ligne, consultez notre guide : Le guide de la recherche de mots-clés pour votre site de vente en ligne.


Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


5. Finalisez la conception de votre boutique en ligne

Maintenant que vous vous êtes occupé des points essentiels, vous êtes finalement prêt à planifier le lancement définitif de votre boutique en ligne. C’est une étape importante ; assurez-vous donc de prendre tout le temps qu’il vous faut.

Voici ce sur quoi vous devriez vous focaliser :

Et n’oubliez pas que si vous êtes sur la plateforme Shopify, vous pouvez toujours collaborer avec les Experts Shopify ou engager un freelance pour personnaliser votre boutique en ligne.

4. Définissez vos indicateurs clés de performance

Avant votre lancement e-commerce, vous devrez définir certains indicateurs clés de performance (KPI) à suivre continuellement. C’est en définissant les indicateurs sur lesquels repose votre succès e-commerce que vous pourrez garder vos objectifs en ligne de mire et optimiser l’efficacité de vos initiatives.

Il existe certains indicateurs clés de performance que tous les e-commerçants devraient suivre pour évaluer la rentabilité de leur activité de vente en ligne. Les voici :

Indicateurs clés de performance liés aux ventes

  • Ventes mensuelles
  • Panier d’achat moyen
  • Marge moyenne
  • Taux de conversion
  • Taux d'abandon de panier d’achat

Indicateurs clés de performance liés au marketing

  • Trafic du site
  • Visiteurs uniques et visiteurs récurrents
  • Temps sur-site
  • Pages vues par session
  • Sources de trafic et sources référentes
  • Abonnés à la newsletter
  • Abonnés ou fans sur les réseaux sociaux

Il y a beaucoup plus de KPI que ceux qui sont listés ci-dessus. Pour découvrir plus d’informations à ce sujet et une liste exhaustive d’indicateurs de performance e-commerce, consultez notre article : 32 indicateurs clés de performance pour l'e-commerce.

3. Définissez votre stratégie d’expédition

Votre stratégie d’expédition fait partie intégrante de votre activité e-commerce. Il peut être difficile d’expédier de façon rentable lorsqu’il y a encore beaucoup à apprendre, et c’est pour cela qu’il faut tenter de prendre une longueur d’avance.

Il y a plusieurs facteurs importants à considérer, y compris :

  1. Les matériaux et les options d’emballage.
  2. Les différentes compagnies de transport parmi lesquelles choisir.
  3. Les délais et les couts d’expédition.

Pour définir votre stratégie d’expédition, consultez notre guide : Livraison e-commerce : quelle stratégie de frais de port choisir ?

2. Finalisez votre stratégie promotionnelle et votre stratégie de lancement

Finalement, à mesure que vous vous préparez à donner le coup d’envoi, vous devez considérer votre stratégie de lancement. Comment envisagez-vous de lancer votre nouvelle boutique e-commerce ? Allez-vous ouvrir votre site de vente en ligne en proposant une remise de 10 % ou 20 % sur toute la boutique, offrir une livraison gratuite, ou peut-être organiser un jeu-concours ?

À travers quels canaux de communication allez-vous annoncer à vos audiences l’ouverture de votre boutique ?

La tâche ne devrait pas être trop compliquée si vous êtes parvenu à vous construire un petit public sur les réseaux sociaux, puisque vous aurez déjà une audience qualifiée avec laquelle partager votre grande nouvelle. Vous devriez également envisager de contacter les médias dans le but de négocier une couverture médiatique en ligne pour votre lancement.

1. Réalisez votre lancement e-commerce

Maintenant que vous avez accompli toutes les étapes de ce compte à rebours, il est temps de lancer votre boutique en ligne et de laisser les consommateurs découvrir ce que vous avez à offrir. Si vous avez suivi toutes les étapes que nous avons abordées, vous devriez être parvenu à accumuler des fans sur les réseaux sociaux et à vous construire une liste d’abonnés par e-mail qui sont impatients d’explorer et d’acheter dans votre nouveau magasin en ligne.

N’oubliez pas qu’une grosse dose d’efforts est nécessaire pour parvenir à monter un commerce en ligne avec succès, et que l’investissement doit être réalisé à long terme. Heureusement, grâce à ce guide, vous pourrez vous lancer dans l’e-commerce en planifiant minutieusement vos initiatives dès le départ de l’aventure.


Which method is right for you?À propos de l'auteure

Aleks Ignjatovic est la rédactrice en chef du blog de Shopify en français. Elle est responsable du marketing de contenu et de la localisation pour les marchés francophones chez Shopify.

Article original en anglais : Richard Lazazzera
Traduction : Mehdi Chakir


Vous avez des questions à propos de Shopify ?
Envoyez un e-mail à l’adresse suivante et notre équipe d’assistance technique vous répondra en français dès que possible :
assistance@shopify.com 

Démarrez votre essai gratuit de 14 jours dès aujourd’hui !